top of page
  • Photo du rédacteurL'Art de S'Accorder

Invitation au Silence Intérieur

Dernière mise à jour : 19 avr. 2023

Le Silence intérieur ?


Le silence intérieur, c’est quand les pensées se posent ou s’envolent, et disparaissent. Il faut parfois du temps à ces pensées pour quitter la présence…


Imaginez que vous avez une vie bien remplie, un travail, des enfants, des amis, la maison à gérer, des soucis… Pas une minute à perdre, le rythme est intense. Vos pensées s’enchaînent sans cesse ! Il y a tant de choses à penser, tant de choses à faire, tant de choses que vous n’avez pas le temps de faire ou de penser.


Alors quand vous vous posez, quand vous vous couchez, toutes ces pensées irrésolues reviennent en force. Impossible de faire le silence. Revisiter ce qui a été vécu, anticiper et préparer ce que vous allez vivre, voir les peurs, les doutes, les choix à faire…


Comment réussir à dormir ? Comment réussir à se reposer ? Comment trouver le calme et la paix intérieure ?





Votre mental est un oiseau en cage


Imaginez que vos pensées sont comme un oiseau en cage, toute la journée, passant d’une cage à l’autre : la cage travail, la cage maison, etc. jusqu’à la cage dodo. Votre paysage intérieur est comme un immeuble et votre mental, cet oiseau, passe de pièce en pièce, rêvant peut-être de s’échapper et de s’envoler par la fenêtre.


Impossible de faire le silence intérieur. Trop de brouhaha, d’idées qui tournent. Une sorte de fatigue psychologique s’installe.

Et si ça continue… ça ira jusqu’où ? la dépression ? le burn-out ? la fuite avec une décision prise sur un coup de tête ?


En fait votre oiseau ne rêve que de liberté, de légèreté. Ouvrez la cage de votre mental. Laissez-le s’envoler, laissez les pensées partir dans tous les sens comme si elles virevoltaient. Quand votre oiseau aura éprouvé ses ailes, l’altitude, quand il saura qu’il peut planer dans le vent et prendre n’importe quelle direction, alors seulement il aura envie de se poser sur une branche d’arbre.





Quand le mental se pose


Quand vous aurez autorisé votre mental à explorer toutes les pensées que vous contenez, quelque soit la raison, alors seulement le silence pourra se faire. Le vide s’invitera.


Et à un moment, posé sur sa branche d’arbre, il verra dans le ciel vide autour de lui qu’il y a quelque chose qu’il n’avait pas vu encore, trop occupé qu’il était avant.

La réponse. Tout devient clair. Il n’y a plus de doute, alors avec Joie, le mental s’envole dans une seule direction, car il sait que c’est la bonne.


Le vide, c'est l'invitation à la paix et au moment présent. C'est uniquement dans ce vide que de nouvelles choses peuvent émerger, comme une nouvelle compréhension, une solution.





Cela peut prendre du temps de laisser aller ses pensées. Cela demande un environnement propice, un espace-temps pendant lequel nous pouvons nous déconnecter de notre réalité quotidienne, un endroit où notre oiseau peut se sentir libre de voler en toute sécurité. L’idéal c’est quand un gardien veille à ce qu’il n’y ait aucun prédateur dangereux.


Une retraite peut servir à cela.

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page